L’interview censurée de Ludivine Sagna

Interview de Ludivine Sagna pour Le Figaro (ici).

Racontez-nous depuis combien de temps vous connaissez Bacary…
ON Ludivine Sagna:
 J’avais 14 ans et nous nous sommes rencontrés à Auxerre via un ami commun. Bacary jouait à l’AJA et moi je venais de mon petit village Sougères-sur-Sinotte. Amis pendant quelques années, nous sommes devenus un peu plus par la suite… Et maintenant cela fait 10 ans que l’on se connaît, on s’est mariés en 2010 et on a deux enfants, Elias, 5 ans et Kais, 2 ans.

OFF Vous savez je viens d’un lieu-dit où il y a une boulangerie, un Balto et Maryse, la coiffeuse. J’ai compris à 14 ans que mon avenir se situerait ailleurs. 10 ans après, on peut dire que j’ai réussi ma carrière avec brio.

Vous considérez-vous comme une Wag (acronyme anglais pour «Wives and girlfriends», femmes et petites amies)?
ON
Pas du tout. Tout le monde fait tout un truc autour de ça, je ne me vois pas comme une «Wag» mais tout simplement comme une maman, une femme. En Angleterre, c’est important et on est des «Wags», point final, beaucoup moins en France.

OFF Tout à fait. C’est d’ailleurs cette notoriété qui m’a permise de poser en maillot ou encore nue avec mon mari, d’avoir des abonnés twitter et de m’acheter tout ce que je désire. Je donne même une interview pour Le Figaro, c’est dire à quel point cet emploi est gratifiant. 

Est-ce un cliché qui vous agace?
ON Franchement, ça me passe au-dessus. Certaines personnes pensent qu’on est bête, qu’on ne fait que dépenser l’argent de nos maris et tous les clichés qui vont avec. Ce n’est pas le cas. Je ne suis pas qu’une femme de footballeur, je trouve cela réducteur.

OFF Absolument pas ! C’est mon métier ! Quand on regarde Victoria Beckham, qui ne voudrait pas être une Wag honnêtement ? C’est notre gourou, j’ai lu tous ses livres.

Aujourd’hui, quelle influence avez-vous sur les choix de carrière de votre mari?
ON Je l’épaule au quotidien, on communique beaucoup. Bien sûr, on parle de son avenir, de ses envies, de ses choix de clubs, quand il gagne ou il perd… Mais la décision finale, c’est lui qui la prend.

OFF Bacary a 31 ans et n’a pas les contrats publicitaires de Zlatan. Comme je le lui dis tous les jours, ce qui est important désormais est la retraite. Donc si on a l’opportunité d’aller jouer au Qatar pour le double, on fonce !

Comment se déroulera votre voyage au Brésil?
ON On attend ça depuis que «Bac» est parti là-bas avec le groupe. On sera avec les enfants car c’est important qu’il les voit et prenne du temps avec eux2. Ça va lui permettre de couper aussi pendant le Mondial. Après, on est là pour le match contre l’Équateur et jusqu’à la fin de la Coupe du monde. J’espère jusqu’en finale (sourire).

OFF Tout d’abord, j’ai attendu d’être sûre qu’ils sortiront de la poule avant d’aller m’exposer au Brésil. J’ai demandé à « Bac » de changer d’hôtel pour un 5 étoiles sur la plage de Copacabana. Je ne suis pas n’importe qui et il fallait quelque chose à ma hauteur pour que je puisse me reposer dans un environnement sain surtout après autant d’heures de vol.

Comment est l’ambiance entre les femmes de joueurs?
ON Très bonne. Maintenant, je fais partie des anciennes alors que j’ai à peine 25 ans (sourire). Je m’entends très bien avec Sandra (Evra) ou Claire (Koscielny) et les autres, je vais les découvrir au Brésil. Il y en a une qui va me manquer, c’est Wahiba (Ribéry), elle mettait toujours l’ambiance et on plaisantait bien avec elle.

OFF Très bonne ! Elles m’ont toutes remerciée pour le changement d’hôtel. Comme je suis une ancienne, je vais donner des conseils aux plus jeunes notamment à Jennifer Giroud. Il va falloir qu’elle lui achète de nouveaux caleçons sexy, il ne peut plus être pris en flag dans The Sun vêtit d’un vulgaire slip, c’est inacceptable.

Le programme est assez complexe : repos, manucure, spa et lecture pour se tenir au courant de l’actualité de nos maris en privé et des tendances (elle nous montre ses applis closer, voici, dailymail et vogue). Ce lien est primordial.

Je ne vous cache pas que Wahiba (femme de  Franck Ribéry) va beaucoup me manquer mais je viens de lire dans un magazine que Franck s’amuse comme un fou à Ibiza… C’est le principal.

Votre mari ne joue pas depuis le début de la Coupe du monde, en discutez-vous ensemble?
ON Bien sûr. Maintenant, c’est tellement beau déjà de se retrouver au Brésil, le pays du foot, pour la plus grande compétition possible… Je vais être honnête, on parle peu de foot mais dans ce qu’il me dit, il y a une superbe ambiance entre eux et je vais vous faire une confidence, on peut aller très loin. Pourquoi pas gagner la Coupe du monde?

OFF Vous savez qu’il joue ou qu’il ne joue pas, il aura le même salaire que les autres joueurs. Mais il faut que le groupe aille le plus loin possible voire en finale ce qui me permettrait d’être le plus exposée possible et surtout de profiter de tous les services de l’hôtel.

Je vais vous faire une confidence, j’ai déjà acheté l’ensemble pour la Garden-Party de l’Elysée en notre honneur, je serais évidemment dévastée de ne pouvoir le porter. « Bac » le sait !

En plus d’être maman et femme de footballeur, que faites-vous dans la vie?
ON J’ai une carrière de modèle depuis plusieurs années qui a été un peu perturbée par mes deux grossesses. Mes enfants et mon mari sont ma priorité aujourd’hui. Ma carrière vient après, c’est d’ailleurs pour ça que je refuse des photos hors de Londres car je veux être une mère présente.

OFF Comme je vous l’ai dit, je pose sur twitter avec mon mari, j’ai un book de toutes mes photos de presse people, je vais au spa, je fais du shopping, je m’occupe parfois des mes enfants quand la nounou est malade. C’est un job à plein temps.

De quoi rêvez-vous sur le plan professionnel?
ON Je ne sais pas si je dois le dire (rires). Depuis toute petite, je rêve de devenir présentatrice météo sur Canal +. J’adore le ton, la fraîcheur et l’humour des filles qui se sont succédé là-bas. Pourquoi pas moi? Sinon, j’aimerais bien décrocher un contrat pour une marque de cosmétique.

OFF Je vous ai quand même donné un chèque pour que vous me posiez cette question. Comme Doria Tiller ne sera plus Miss météo l’année prochaine sur Canal+ et comme je suis belle et drôle, je pose officiellement ma candidature ! Si Cécile Siméone l’a fait, je peux le faire. 

Et sur le plan familial?
ON Pourquoi pas un troisième enfant après la Coupe du monde (sourire). Mais cette fois-ci, une fille, parce que trois mecs à la maison, c’est déjà assez le bazar comme ça (rires).

OFF Si je n’arrive vraiment pas à être Miss météo l’année prochaine, je me verrais dans l’obligation de m’investir davantage dans mon rôle de Wag et un 3e enfant sera la suite logique. Vitoria en parle dans le tome 6 « Comment garder son mari passé 25 ans et deux enfants ».

Publicités


Catégories :Actus Décalées, ITW censurée

Tags:, , , , , , , , , , , , ,

Un avis ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :